Bac à graisse

Le principe du bac ou du séparateur à graisse est de séparé les eaux de cuisine chargées de graisse, des autres eaux usées. En effet la graisse est une cause majeure de problèmes d’obstruction des voies d’évacuation des eaux usées. Ces problèmes entraînent des surcoûts, engendrent des nuisances tel que le dégagement de mauvaises odeurs et peuvent créer des risques pour l’hygiène et la santé. On distingue deux grands types de séparateurs. Dans cet article nous passerons en revue les deux types existants, leurs fonctionnements, leurs avantages et leurs  inconvénients.

Types de bac à graisse: 

  • Bac à graisse classique (inerte)
  • Bac à graisse autonettoyant (automatique)

Bac à graisse inerte

Le bac à graisse classique est un système passif, en général enterré à la sortie des eaux grasses juste avant le réseau d’assainissement collectif. Le bac à graisse classique recueille les effluents par gravitation. Il se compose de deux compartiments : le débourbeur pour décanter les matières en suspension et le dégraisseur pour séparer les graisses de l’eau. Son dimensionnement et son installation sont codifiés.

Avantage:
Le bac à graisse classique est peu onéreux à l’achat.

Inconvénient:
Un entretien régulier est nécessaire, la réglementation impose une vidange tous les mois, mais il est souvent préférable de le faire tous les 15 jours. Le coût d’entretien peut devenir important. Dans certains cas, sa pose est impossible ou vraiment trop coûteuse par les travaux de génie civil qu’il impose. Ces bacs à graisses sont très volumineux. C’est un système qui dégage beaucoup d’odeur  s’il n’est pas nettoyé assez régulièrement. De plus, ces bacs à graisses ont une durée de vie limitée.

Le bac à graisse classique même s’il parait l’investissement le moins onéreux s’avère généralement très contraignant que ce soit à l’installation ou à l’utilisation. Il est nécessaire de le vidanger assez souvent et son coût d’entretien se révèle très élevé. C’est un investissement qui est coûteux et peu fiable sur le long terme.

 

Bac à graisse autonettoyant (automatique)

Du fait même de son principe de fonctionnement, le bac à graisse autonettoyant ne nécessite aucune opération de pompage. Les graisses séjournant très peu de temps dans la machine avant d’être collectées, il n’y a pas de développement bactérien et donc pas d’odeur. Le corps de la machine, en acier inoxydable est conçu de façon à permettre d’en changer le sens de fonctionnement. Sa construction très compacte permet de le placer au plus près des sources d’eaux grasses.

Avantage:
Les séparateurs à graisses autonettoyants sont automatiques et ne nécessitent pas de pompage. Ils ont des dimensions 20 fois inférieures à celles des bacs à graisses classiques. Les séparateurs à graisses autonettoyants peuvent être installés directement en cuisine sans nécessiter de travaux importants ni d’arrêt d’exploitation. Ils sont fabriqués en acier inoxydable et ont une durée de vie quasi- illimitée. C’est une solution propre, sans nuisances et peu encombrante.

Inconvénient:
Leur prix d’achat est élevé.

Le bac à graisse autonettoyant est un investissent assez coûteux. Cependant leur installation nécessite peu d’investissement et le peu d’entretien qu’il nécessite en font l’investissement idéal sur le long terme. Contrairement au bac à graisses classique, le séparateur à graisses autonettoyant facilite votre quotidien. De plus, vous faites un geste pour l’environnement: les huiles et les graisses du séparateur à graisses sont récupérées, collectées par une entreprise de recyclage et deviendront plus tard un comburant.
Les bacs à graisse classiques sont de conception très ancienne et ils sont au jour d’aujourd’hui totalement dépassés par les bacs à graisse autonettoyants. L’investissement que nécessite un bac à graisse autonettoyant est de moins élevé, et sa performance est optimale. De plus il est très difficile d’installer un bac classique si le réseau d’évacuation n’est pas adapté. Il parait donc évident que les bacs à graisse classiques sont voués à disparaitre, tandis que les bacs à graisse autonettoyants sont de plus en plus performants et de moins en moins onéreux.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>