Carrelage du sol

Le carrelage est esthétique et pratique car il s’adapte à un usage quotidien. Il résiste aux chocs et aux taches. De plus, il existe un énorme choix de formes et de nuances du carrelage. On peut poser les carrelages de façons différentes. La plus classique est la pose droite dans une pièce d’une forme simple : carrée ou rectangulaire. 

La préparation du sol est une étape décisive pour la réussite de la pose du carrelage.

 

Sol en ciment

Sol sans défauts

Si la dalle en ciment est récente sans beaucoup de défauts, elle ne nécessite qu’un nettoyage profond.

  • Dépoussiérer le sol à l’aide d’un balai mouillé.
  • Passer l’aspirateur.

Si la dalle est tâchée par la colle ou la plâtre : gratter à l’aide d’un couteau de peintre.

Si la dalle comporte des trous ou fissures : boucher avec du mortier de rebouchage ou du ciment et laisser sécher.

 

Sol avec des défauts de planéité

Pour estimer la planéité du sol, une règle de 2m de long est utilisée. Si la dalle a des défauts de planéité, couler une chape de ragréage. Il est conseillé d’appliquer un enduit auto-lissant liquide ou, en cas des creux importants, appliquer un mortier de nivellement, coulé en 2 couches espacées de 2-3 heures.

 

Sol en ciment avec de gros défauts

Si la dalle a des fissures importantes ou de grosses différences de niveau, elle doit être couverte d’une couche, d’au moins de 3cm, de chape de ciment.

La dalle ou la chape formant le sol doit être parfaitement sèche avant d’envisager la pose d’un carrelage.

Pour vérifier si le sol est sec, couvrir le sol d’un film plastique transparent et coller le avec du scotch sur tout le pourtour. Si dans 24 heures des gouttes se sont condensées sur le film, le sol n’est pas encore sec. Il faut attendre une semaine et répéter l’expérience.

Il est possible, d’ailleurs, de poser le nouveau carrelage sur un ancien ce qui demande un diagnostic et une préparation du support spécifique.

 

Pose du carrelage après préparation du sol

Une fois votre sol préparé, vous pouvez passer à la pose du carrelage.

C’est le moment de choisir votre carrelage, déterminer votre type de pose et calculer la quantité de carreaux à l’aide d’un calepinage. Ensuite on peut procéder au traçage de la pose.

Le calepinage consiste à dessiner l’ensemble du plan de pose avec l’emplacement de chaque carreau. On repère ainsi les découpes nécessaires ce qui permet d’éviter les pertes.

Pour déterminer la quantité de carreaux nécessaires, on multiplie  le nombre de carreaux par m² par la superficie de la pièce.

Si les carreaux sont de tailles différentes il est utile de faire la pose en blanc sur le sol pour ensuite copier ce plan de pose sur du papier.

Modèles de pose

Pose droite : les carreaux sont alignés à angle droit, à partir d’un axe central.

Pose en diagonale : elle commence au centre de la pièce, à l’intersection des diagonales.

Pose décalée : chaque ligne de carreaux est décalée par rapport à l’autre,

Pose en chevrons : elle rappelle  l’image des parquets.

Pose alternée : les carreaux sont posés deux à deux.

Pose à pans coupés : chaque carreau est coupé dans un angle. Un cabochon réunit les modules.

Pose en tomettes : la pose droite suffit pour créer le motif.

Pose multi-format : elle se fait en jouant avec des carreaux différents.

Alternance des sens de pose : utilisé pour créer par exemple un « tapis de carrelage».

Traçage au sol

On commence par tracer deux lignes perpendiculaires avec traceur ou un crayon et la règle de maçon. Ce sont les deux axes de la pose.

 

 

 

  • La première ligne est la médiane du seuil de la porte.
  • La seconde ligne sera perpendiculaire à la première. Elle servira pour la pose de la première rangée.

 

2 Responses to Carrelage du sol

  1. entreprise de batiment dit :

    Bonne continuation pour le blog qui est très instructif!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>