Chauffage par le sol

Contrairement à ce qu’on peut penser, le plancher chauffant n’est pas une invention récente, puisque ce système de chauffage existait déjà dans la… Rome antique !

 

 

Comment cela fonctionne ?

Le principe du chauffage par le sol est somme toute assez simple : des tuyaux de chauffage en PE (matière synthétique) ou en cuivre recuit sont posés selon un schéma pour former une « grille » assez dense – ils sont espacés de 15cm environ – sur un isolant spécial servant à les fixer, lui-même posé directement sur la dalle en béton. Le tout est recouvert d’un chape, qui a le rôle de diffuser une chaleur homogène et douce (pour ne pas se brûler les pieds !), et enfin, sur la chape est posé le revêtement de votre choix : carrelage, parquet, etc. Les tuyaux chauffent uniquement le sol, et pas l’air, ce qui évite toutes les pertes d’énergie comme c’est le cas dans les systèmes de chauffage plus classiques.

Le plancher chauffant est compatible avec tous les générateurs de chaleur qui fonctionnent en se branchant sur un réseau de chauffage central, mais surtout la chaudière à condensation, les pompes à chaleur air-eau et les pompes à chaleur géothermique, puisque ces trois générateurs fonctionnent en basse température. En effet, il est indispensable que le chauffage par le sol pour éviter les problèmes qu’il y a eu dans les années 1960 – un système avec des tubes d’acier qui provoquait une chauffe trop importante qui engendrait des problèmes de santé et des risques de brûlure – la norme française décrète que le fluide circulant dans les tuyaux du plancher chauffant ne doit jamais dépasser les 50°C et la surface au sol en contact avec le corps – pied, animaux domestiques, enfants qui rampent – ou les objets – meubles, chaussures, tapis, etc – ne doit pas être supérieure à 28°C.

 

L’installation d’un plancher chauffant chez soi n’est pas chose aisée, et il est vivement conseillé de s’adresser à un spécialiste qui pourra vous équiper suivant les normes de sécurité, en maîtrisant toutes les étapes du couvrement du sol (pose d’un film plastique spécialisé sur un support adéquat, jointure de l’isolant, etc.)

 

Le choix du parquet pour le plancher chauffant

 

Si, ayant posé un plancher chauffant, vous souhaitez poser du parquer, il faut prendre en compte plusieurs critères. Le bois de votre parquet doit avoir une faible résistance thermique (c’est à dire moins de 0,15m2K/W), pour que la chaleur puisse bien se diffuser au sol. Pas de hêtre, d’érable ou de cerisier ! Le parquet doit être dense, stable et en contact direct avec le sol (la chape qui recouvre le plancher chauffant), et d’une épaisseur maximale de 1,5cm. La colle que vous utiliserez ne devra contenir ni eau ni solvants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>