Types de Chauffage

Il existe un grand nombre de chauffage différent et il parait aujourd’hui de plus en plus difficile de faire un choix en sachant que les fournisseurs d’énergie ne paraissent pas vouloir s’arrêter en terme d’innovation. Chacun choisit son type de chauffage en fonction de ses besoins, que ce soit pour  des raisons de confort, de consommation ou d’efficacité, tout en prenant compte du retour sur investissement en sachant que certaine installations plus onéreuses offre beaucoup plus d’avantage pour une utilisation à long terme.

Dans cet article, nous passerons en revue tous les différents types de chauffage existants, leurs avantages, leurs inconvénients et les différents systèmes de production.


CHAUFFAGE

Type de chauffage:


Chauffage au bois:

Avantages: 
Depuis les années 2000 les poêles et les cheminées ont fait d’énormes progrès en termes de rendement et d’émission de produits polluants. De plus le bois est un combustible renouvelable, surtout dans les campagnes, car le CO2 émis sera absorbé pendant la croissance des arbres replantés. Enfin la pose d’appareils de chauffage au bois permet de bénéficier d’un crédit d’impôt de 25% et de 40% s’il s’agit du remplacement d’un appareil similaire.
Inconvénients: 
Plus adéquate à la campagne qu’en ville, le chauffage au bois présente comme principal inconvénient la nécessité de disposer d’un lieu de stockage. De plus l’utilisation du bois n’est pas très écologique, surtout en ville, due à aux émissions de souffre même si il existe aujourd’hui de nouveaux types d’appareils et de de combustibles tel que les granulés ou les plaquettes qui limitent l’émission de produits polluants.

Chauffage au gaz:

Type 1, chauffage au gaz naturel:



Avantages: 
Un coût de 0,04 € le KW/H pour un rendement de 0,85 à 1 et un TRI (temps de retour sur investissement) de 4 à 6 ans. Il évite l’investissement d’une cuve de stockage. Idéal pour les grandes villes et les villes moyennes.
Inconvénients:
Son prix a augmenté et ce n’est sans doute pas terminé. De plus les communes rurales sont rarement raccordées, plus on est éloigné des villes, plus il est difficile d’y avoir accès. Malgré sa réputation de propreté, le gaz naturel est malgré tout une énergie fossile dont la combustion participe à l’effet de serre.

 

Type 2, chauffage au gaz propane:


Avantages: 
C’est un chauffage relativement propre.
Inconvénients:
Il faut prévoir une lourde installation, pour un prix de revient supérieur à 0,100 € le KW/H et un rendement équivalent à celui du fioul. C’est un équipement dur à rentabiliser en raison de son coût de maintenance.

Chauffage au fioul: 

Avantages: 
En choisissant le fioul domestique, vous aurez accès aux équipements les plus modernes. Vous ne paierez que ce que vous consommerez, il n’y a pas de coût fixe liés à l’abonnement d’un compteur. Le prix d’une cuve de stockage au fioul est souvent moins élevé que celui d’une cuve de propane. Les chaudières modernes ont fait d’énormes progrès en terme de consommation. De plus les chaudières fioul basse température ou à condensation permet de bénéficier d’un crédit impôt allant jusqu’à 40%.
Inconvénients: 
Le coût d’installation est important et il est nécessaire de prévoir une cuve de grande capacité afin de résister aux fluctuations des prix et aux ruptures d’approvisionnement éventuelles. C’est un combustible polluant produisant beaucoup de CO2. De moins en moins de constructions neuves se voient équiper d’un tel système.

Chauffage à l’électricité:

Avantages: 
De loin le moins cher à installer, que le chauffage soit radian ou plancher. Faible coût d’installation. Ce chauffage est très propre, très régulier, convient très bien aux petites surfaces, aux chauffages intermittents, aux régions du sud ou en solution provisoire.
Inconvénients: 
Prix très élevé de fonctionnement, avoisinant les 1500 €/an soit 0,106 € du KW/H. Il est aussi indirectement très polluant car l’électricité nucléaire ne suffit pas à alimenter tous les convecteurs et il faut au final 3,5 fois plus de gaz, de fioul ou de charbon pour chauffer un logement à l’électricité, que si ce même logement était équipé d’une chaudière brulant ce même fioul, gaz ou charbon.


Chauffage solaire:

Avantages: 
Pratique pour la production d’eau chaude. Bien évidemment écologique, puisque la production d’énergie à l’aide de panneaux solaires ne brule absolument aucun combustible, donc ne pollue absolument pas.
Inconvénients: 
Pour un foyer de quatre personnes, une installation de 4 à 5 m2 de panneaux solaires ne couvre que 50 à 70% des besoins en eau chaude, sans compter la production d’énergie nécessaire pour le reste de la maison, il est donc nécessaire de coupler cette production à une chaudière classique.

 

Pompes à chaleur:

Avantages: 
Elles effectuent de bonnes performances, elles peuvent fonctionner en autonomie et sans chauffage d’appoint et même dans un climat froid, elles ont une très bonne rapidité de chauffe et permettent également de chauffer l’eau chaude sanitaire et de rafraîchir en été. Elles sont assez souvent éligibles au crédit d’impôt. Les pompes à chaleur à eau permettent de faire des économies supérieures aux économies réalisées avec les pompes à air.
Inconvénients: 
Pour une pompe à chaleur à eau il est nécessaire d’avoir un point d’eau ou une nappe à proximité ce qui est onéreux car il faut faire un forage en profondeur. Il faut faire des démarches administratives pour modifier les sous-sols, de plus le chantier doit être réalisé par une entreprise agréée. Ce dispositif est compatible uniquement avec un radiateur basse température ou un plancher chauffant.

En comparant les six principaux types de chauffages, on s’aperçoit que les énergies fossiles, malgré l’incertitude de leur disponibilité dans le futur, reste les installations les moins coûteuses, tout du moins au cour terme. En prenant en compte le TRI (temps de retour sur investissement) certaine installations les installations les plus coûteuses, notamment les pompes à chaleur, offrent un rendement beaucoup plus intéressant sur le long terme, que ce soit en ville ou dans les campagnes. Le chauffage électrique quand à lui, n’est véritablement efficace que s’il utilise uniquement l’énergie nucléaire, ce qui est au jour d’aujourd’hui impossible. Les énergies fossiles ne paraissent donc pas être le meilleur investissement en prenant compte du fait qu’elle sont vouées à disparaitre, même si au jour d’aujourd’hui le chauffage au gaz naturel reste le plus avantageux et parait être en avance sur le reste des installations existantes en terme de rapport qualité/prix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>