Monter des murs de maison en parpaing, pierre, brique ou bois.

Comment construire ou monter un mur maison en parpaing, pierre, brique ou bois.

Le gros œuvre dans la construction d’une maison comprend les fondations, l’assainissement, le soubassement, les murs, la charpente, la toiture et les menuiseries.

L’élévation des murs est une étape importante dans une construction. Les murs peuvent être construits en pierre, en brique, en bois, en parpaing ou en béton.

 

Choisir les matériaux

Vous allez construire votre maison, et devez choisir le matériau. Certes, bois, brique et paille sont à nouveau d’actualité, mais il existe de nos jours de nombreux autres matériaux de construction innovants avec des qualités isolantes exceptionnelles.

En effet, tous les matériaux ont des qualités spécifiques: ils réagissent différemment à la chaleur, à l’air, à l’eau et leur durabilité diffère également.

Les critères pour faire le meilleur choix

Pour faire votre choix de matériau posez-vous les questions:

Allez-vous construire un logement écologique? Sera-t-il une maison respectant l’environnement? Quelle est votre projet de point de vue esthétique? Quelles sont les traditions de la région de votre habitation? Quelle longévité de votre habitation prévoyez-vous? Et bien sûr, quel est votre budget?

Voici une présentation non exhaustive de divers matériaux utilisés pour les constructions de maisons neuves. Avant de choisir entre le bois, la pierre, la brique, le béton cellulaire, le parpaing nous vous proposons de peser tous les «pour» et «contre» des matériaux par rapport à votre projet.

Le bois: Le Choix Ecologique

Le bois est très populaire dans de nombreux pays tels que les Etats Unis ainsi que dans les pays du nord de l’Europe. Nous sommes les témoins de son retour à la mode. Les qualités écologiques de ce matériau sont indiscutables: c’est un matériau sain et résistant.

Il est très facile à utiliser et la construction est rapide (4 à 6 mois de moins qu’une habitation traditionnelle).

Qualités:

  • résistant, aux intempéries et aux tremblements de terre et même au feu;
  • bon isolant (l’isolation thermique: le bois est 350 fois plus performant que l’acier et 10 fois plus que le béton);
  • absence d’inertie thermique;
  • bon régulateur hygrométrique naturel (grâce à sa capacité d’absorber et de restituer l’humidité);
  • grand potentiel architectural (le bois permet de créer des structures originales);
  • 5 à 10% moins chère qu’une construction en maçonnerie;
  • légèreté (fondations peuvent être réduites);
  • une longévité légendaire.

Le bloc béton: La Qualité Pour Un Prix Raisonnable

Le béton (parpaing, moellon ou agglo) est composé de matières naturelles: graviers, sable, argile et eau. C’est un matériau intéressant sur le plan environnemental.

Qualités:

  • robuste;
  • résistant au feu et un bon isolant thermique et phonique;
  • résistant au gel, aux secousses sismiques;
  • excellent rapport qualité/prix;
  • recyclable.

Défauts:

  • mauvaise diffusion de la vapeur d’eau;
  • faible transfert de la chaleur l’été.

Le béton cellulaire: Entre Pierre Et Béton

Le béton cellulaire (Thermopierre, hebel ou siporex) n’est pas encore fréquemment utilisé dans la construction de maisons. Il a été découvert à la fin du 19ème siècle en Écosse (son nom scientifique «la tobermorite»). Il existe à l’état naturel, mais en très petites quantités.

Le béton cellulaire présente une composition de sable, chaux, ciment et eau, ainsi que de poudre d’aluminium.

Qualités:

  • robuste comme la pierre;
  • imputrescible;
  • ininflammable;
  • grande résistance aux moisissures, à l’humidité et à la condensation;
  • inattaquable par les insectes, les termites ou les rongeurs;
  • recyclable.

Comme il est constitué essentiellement de matières minérales naturelles, le béton cellulaire ne contient aucun élément nocif. Sa production consomme moins de matières premières que les bétons traditionnels.

La brique: Excellente Isolant

Nous pouvons toujours admirer des constructions en briques vieilles de plusieurs siècles: Grande Muraille de Chine, ou le magnifique Taj Mahal, témoins de la robustesse de ce matériau. L’utilisation de la brique remonte à 5000 ans avant J.C. en Mésopotamie, et connait toujours le succès de nos jours, même si celui-ci reste souvent régional.

La brique, fabriquée à partir de l’argile, est un matériau écologique, car non nocif pour l’homme et l’environnement.

La brique résiste également bien au feu, ainsi qu’aux inondations, ou aux rongeurs.

Qualités:

  • capacité d’isolation phonique et thermique extrêmement performante;
  • régulateur thermique;
  • préserve la bonne qualité de l’air;
  • assure une isolation optimale;
  • incombustible.

Le principal défaut de la brique est le temps nécessaire à la construction. Sa pose exige une technicité particulière et un réel savoir-faire. On utilise la brique pleine, en plusieurs dimensions.

La pierre: La Tradition

Matériau traditionnel, la pierre est beaucoup moins utilisée de nos jours dans la construction de maisons, étant bien plus chère et plus complexe à travailler que le béton ou la brique.

Elle reste un matériau durable avec de redoutables qualités esthétiques, qui est régulièrement exploité pour les rénovations de maisons et en revêtement.

La terre: Matériau Ancestral

La terre est un matériau sain utilisé depuis des milliers d’années dans le monde entier pour la construction ou en remplissage pour les constructions à colombage et pour ossature.

Qualités:

  • bonne isolation;
  • solide;
  • durable;
  • isolante;
  • respirant.

Existe aussi forme de briques de terre cuite.

Le béton de chanvre: Ecologique

Le béton de chanvre est utilisé dans la construction écologique pour remplir les parois des maisons à ossature en bois, ou en qualité d’isolant sous le plancher ou la toiture. On en trouve également dans des éléments préfabriqués: les cloisons, les blocs de remplissage non porteurs.

Qualités:

  • recyclable et durable;
  • résiste à des déformations 15 à 20 fois plus importantes que les bétons ordinaires;
  • économique;
  • qualités isolantes, comparables à la laine de verre;
  • confort hygrométrique.

Pour faire un bon choix, nous vous conseillons de vous renseigner sur les matériaux les plus adaptés à la région dans laquelle vous allez faire construire votre maison, de même que sur toutes les qualités et défauts des différents matériaux.

Construire sa maison: Monter Un Mur En Parpaing

Poser le premier parpaing sur son lit de mortier (1), puis mettre provisoirement un parpaing à l’autre extrémité du mur. A l’aide de 2 bâtons dans lesquels on aura mis des clous espacés d’un peu plus de 20cm, tendre une ficelle le long de l’angle du parpaing comme le montre le schéma ci-dessous.

Comment construire ou monter un mur maison en parpaing, pierre, brique ou bois.

Cette ficelle permettra de bien aligner les blocs.

Attachez les ferrailles verticales aux équerres de liaisons en vérifiant leur écartement.

Posez les parpaings alvéoles vers le bas.

Par temps très chaud et sec, mouillez les parpaings avant de les poser ou d’y étaler le mortier.

Décalez les joints d’1/2 parpaing à chaque rang et positionnez les blocs d’angle comme le montre le schéma:

Comment construire ou monter un mur maison en parpaing, pierre, brique ou bois.

Pour chaque parpaing, faire un lit de mortier de 2cm, le parpaing sera plus facile à ajuster. Posez le parpaing en vérifiant son horizontalité (niveau) et son alignement par rapport à la ficelle. Tapotez à la massette pour l’ajuster.

A la truelle, retirez l’excédent de mortier sur les côtés et remplir les joints verticaux entre chaque parpaing.

Vérifiez régulièrement la verticalité du mur en utilisant la règle de maçon et le niveau.

Poser le bloc linteau.

Le bloc linteau est très fragile et doit impérativement être découpé à la meuleuse d’angle.

Le poser comme suit en le mouillant au préalable (sa surface plane fait qu’il absorbe rapidement l’eau du mortier et rend difficile l’ajustement de sa position).

Une fois le rang posé, positionné la ferraille horizontale, puis y couler du béton.

NB: La masse d’un bloc linteau avoisine les 30kg.

Le dessus de mur.

Comment construire ou monter un mur maison en parpaing, pierre, brique ou bois.

Pour terminer le mur, remplir de béton les blocs d’angle contenant les ferrailles verticales et disposer par exemple des briques foraines.

Comment construire ou monter un mur maison en parpaing, pierre, brique ou bois.

4 Responses to Monter des murs de maison en parpaing, pierre, brique ou bois.

  1. K7 dit :

    Quelques défauts techniques sont passés sous silence quand même; quand on est un pro on ne va pas forcément aimer construire avec du béton cellulaire ou de la brique isolante – c’est cher, pas le droit à l’erreur, souvent livré en mauvais état, performances amoindries en cas de chaînage (réglementation sismique) etc…
    Et le béton cellulaire fissure tout seul / les enduits sur briques ont une efficacité aléatoire (porosité variable d’une brique à l’autre.)

    • Olegbtp dit :

      Je suis d’accord avec vous que le brique en beton cellulaire s’est pas une bonne produit pour construction maison traditionnelle.

  2. Jules 360 dit :

    Félicitations, une rédaction tout à fait sensé. Découvrez les visites virtuelles à 360° de produits immobiliers

  3. Jean 3D dit :

    Intérressant, un avis très bon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>