Faux plafond

Un faux plafond peut servir à améliorer l’aspect esthétique d’une pièce ainsi qu’une meilleure isolation. Les deux principaux types de faux plafonds sont le plafond tendu, plafond suspendu;

 

 

 

Plafond tendu

Les faux plafonds tendus apportent à vos pièces une touche unique et originale!

Pour un plafond tendu, une toile (appelée velum) est fabriquée sur mesure. Elle est composée de PVC et d’autres matières plastiques et possède des propriétés

  • antibactériennes,
  • anti-feu
  • anti-UV.

Cette toile est suspendue sous le plafond et tendue entre les profilés fixés sur les murs de la pièce. Comme elle est faite sur mesure, elle s’adapte à toutes les configurations de pièces, quelque soit le nombre d’angles du plafond. De plus, elle est durable et hygiénique car lavable.

Le principal avantage d’un plafond tendu réside dans ses qualités esthétiques, prêtant au logement un air de modernité et d’originalité. Il augmente aussi l’isolation thermique et phonique.

La pose d’un faux plafond tendu est extrêmement délicate, c’est pourquoi pour sa réalisation, il est fortement conseillé de faire appel à un professionnel.

 

Les inconvénients du plafond tendu

  • Impossibilité de changer la couleur une fois le plafond installé. Il faut donc choisir une couleur pour assez longtemps. Mais comme la technique est devenue populaire et comme ces dernières années, la gamme de couleurs, de motifs et de types de toiles s’est diversifiée (large choix de couleurs et de motifs, ou même des toiles à l’aspect miroir) pour choisir une décoration personnalisée  et adaptée à chaque goût.
  •  Prix élevé. Les plafonds tendus nécessitent un budget élevé comparé aux autres types de faux plafonds. Le budget est défini par la configuration de votre pièce : sa surface,  le nombre d’angles, le nombre de luminaires, etc. Il est conseillé de faire plusieurs devis réalisés par des professionnels du faux plafond pour avoir une idée plus précise du budget d’un plafond tendu.

Plafond suspendu

Le plafond suspendu est le plus répandu. Un faux plafond est un plafond suspendu en dessous du plafond existant, et accroché à ce dernier via des systèmes de fixations (suspentes). Il existe plusieurs types de faux plafonds selon le type de matériaux utilisés.

On distingue 3 types. Les plus utilisés de plafonds suspendus sont:

– en plaques de plâtres BA13, la plupart utilisé au niveau des combles, maintenues via des profilés fixés au plancher; ces faux plafonds sont constitués de plusieurs plaques de plâtres,

– en terre cuite ou céramique, plafonettes constituées de briques suspendues grâce à des crochets et fixées les unes aux autres avec du plâtre. Le plafond suspendu composé de ce matériau offre de bons résultats au niveau de l’isolation acoustique et thermique.

– en lames de PVC. La structure qui assure le maintien de ce faux plafond est constituée de suspentes emboitées dans des rails.

 

Selon le matériau choisi, le résultat esthétique de la décoration de la pièce sera différent, avantage intéressant pour une rénovation. Un faux plafond suspendu permet de

  • cacher un plafond en mauvais état,
  • camoufler des fils électriques,
  • améliorer l’isolation phonique et thermique de la pièce grâce à la laine de verres ajoutée au dessus du plafond suspendu dans l’espace libre,
  • intégrer directement un éclairage,
  • réduire la hauteur des pièces en cas où les plafonds sont trop hauts,
  • offrir un prix  raisonnable, avec des variations en fonction du matériau choisi et de la surface de la pièce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>