Mini station d’épuration

Mini station d'épuration

Si vous êtes hors du réseau public d’assainissement, vous êtes censé traiter vous-même vos eaux usées d’une manière responsable et écologique. En effet il y a en au niveau de la réglementation en France une obligation de résultat et de propreté. Le point écologique est sans aucun doute le plus important à respecter. On appelle micro station un dispositif préfabriqué pour le traitement des eaux usées. Le terme micro station ne signifie donc pas exclusivement les stations de traitement des eaux usées de petite taille et exclut dès lors les systèmes de lit planté de roseaux ou les fosses septiques à eaux suivies d’un lit filtrant. Il existe deux types de technologies utilisés. Dans cet article nous passerons en revue les deux différents types de mini station existant, leurs caractéristiques, leurs avantages et leurs inconvénients.

Types de mini station d’épuration:

  • Mini station à culture libre (boues actives)
  • Mini station à cultures fixées

 

Mini station à cultures libres (boues actives)

Mini station à cultures libres (boues actives)

Les micros stations fonctionnent grâce à une oxygénation forcée qui permet un plus fort développement de bactéries aérobies qui vont dégrader les matières polluantes. Un aérateur permet l’apport d’oxygène et, la biomasse étant en suspension, met, par la même occasion, en contact les micro-organismes avec les eaux à traiter. La micro station à boues activées comporte en général trois compartiments. Une unité de traitement primaire (ou décanteur primaire), une unité d’aération où la charge polluante est transformée en biomasse, en sels minéraux dissous et en gaz carbonique et une unité de décantation secondaire, ou clarificateur, qui assure la décantation des matières en suspension. Leur prix d’achat n’est pas très élevé.

Avantage:
Les eaux usées sont soumises à des cycles alternés d’aération et de repos qui garantissent, en théorie, une bonne alimentation en oxygène pour les bactéries. Il existe des modèles d’une grande capacité. Ces mini stations sont faciles à installer. Lorsque le niveau de traitement traité est atteint, l’automate interrompt les cycles d’aération automatiquement, ce qui permet de faire des économies d’énergie. Leur prix d’achat n’est pas très élevé.

Inconvénient:
Les performances réelles de ce type d’installation sont pour le moment presque totalement inconnues. La mini station d’épuration à culture libre demande beaucoup d’entretien et les coûts de maintenance sont jusqu’ici assez élevés. Ce sont des installations bruyantes et qui consomment beaucoup d’électricité. Elles doivent être vidangées régulièrement, environ tous les neuf mois.

Les mini stations d’épuration à culture libre sont des installations, qui pour le moment, bien qu’elles soient facile à installer et qu’elles ne soient pas très chères à l’achat, demande beaucoup d’entretien. Ce sont des structures bruyantes et qui gaspillent beaucoup d’énergie. Cependant elles évitent le trop plein de manipulation car elles effectuent le travail de filtrage automatiquement. La vidange est la seule obligation fastidieuse récurrente.

 

Mini station à cultures fixées

Mini station à cultures fixées

Ce système permet aux micro-organismes chargés du traitement des eaux usées de se fixer sur un support mis à disposition, immergé dans les eaux usées. Les micro-organismes reçoivent par aération l’oxygène nécessaire pour la dégradation des matières à traiter. Comme les précédentes, ces micro stations comportent en général 3 compartiments: Une unité de traitement primaire (ou décanteur primaire) des eaux brutes dont le rôle est de séparer et liquéfier les matières solides par une fermentation anaérobie, Une unité d’aération contenant le support sur lequel se développera le biofilm et l’aérateur et ne unité de décantation secondaire, ou clarificateur, qui assure la décantation des eaux traitées et dans lequel se trouve un système de recirculation pour renvoyer les boues minéralisées dans le décanteur primaire. Les surfaces de décantation primaire et secondaire ainsi que le temps de séjour de l’eau dans la station sont déterminés en fonction du débit.

Avantage:
Ces mini stations sont faciles à installer. Lorsque le niveau de traitement souhaité est atteint, l’automate interrompt les cycles d’aération automatiquement, ce qui permet de faire des économies d’énergie. Leur prix d’achat n’est pas très élevé. Contrairement aux mini stations à culture libre, la vidange n’est nécessaire que tous les dix huit mois.

Inconvénient:
Les performances réelles de ce type d’installation sont pour le moment presque totalement inconnues. Les coûts de maintenance de ce type d’installation sont très élevés. C’est une installation bruyante, qui gaspille beaucoup d’électricité.

Les mini stations à cultures fixées ne sont pas très éloignées des mini stations à cultures libres, si ce n’est que la vidange ne doit s’effectuer que tous les dix huit mois contre neuf pour les cultures libres. Pour le reste c’est une installation elle aussi peu onéreuse, mais difficile à entretenir. Aussi les performances réelles de ces installations sont pour le moment quasiment inconnues.

Les mini stations d’épuration sont au jour d’aujourd’hui plus efficaces, écologiques et bon marché que les fausses septiques. La différence principale entre les différents types n’étant que la fréquence des vidanges, l’élément que vous devrez prendre en compte sera l’espace dont vous disposez pour cette installation, plus l’espace sera grand, mieux il sera d’installer une station de grande taille. Plus elle sera grande, moins les vidanges seront fréquentes. Quand aux performances réelles de ces types d’installation, l’avenir nous dira si elles sont aussi performantes que l’on veut bien nous le faire croire. Pour l’instant il n’y a pas assez de retours pour se faire une véritable idée.

 

2 Responses to Mini station d’épuration

  1. Il faudrait vérifier vos informations publiées… savoir la consommation électrique, peut être 60 à 120 €/an suivant les modèles, une eau de rejet traitée entre 95% et 98% d’où la possibilité d’irrigation pour les végétaux quant à la fréquence des vidanges elles sont nécessaires en fonction des boues cumulées (vidange à 30% des boues et uniquement dans la cuve d’entrée ou le compartiment primaire du système) à prendre en compte aussi le dimensionnement du système et le nombre d’utilisateur réel. Vous mentionnez des nuisances sonores, peut être n’avez-vous pas testé des systèmes performants et de qualité, le boitier de commande ne fait pas plus de bruit qu’un moteur de frigo ou légèrement plus. Si les agréments en France sont récents les micros stations d’épuration existent depuis plusieurs décennies et ont fait leurs preuves depuis longtemps en €urope du Nord- Ne pas oublier des avantages non négligeable, c’est qu’il n’y a pas du tout d’odeur et l’emprise au sol est très réduit. Une installation clé en main est bien souvent moins onéreuse qu’une filière classique- Attention je ne fais pas référence à l’ensemble des fabricants qui ont obtenu les agréments, bien entendu il y a qualité et qualité! Seuls quelques modèles ont un rapport qualité/prix incontestable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>