Quelques idées pour le recyclage et le tri à la maison

Depuis plusieurs années, le recyclage est à la mode. Et pour cause, notre planète est de plus en plus exploitée par les hommes, et certaines personnes ont décidé de se tourner vers la réutilisation de produits plutôt que la surproduction. Le volume de la poubelle a doublé en quarante ans, avec une moyenne allarmante de 360kg de déchets par an et par individu… Et le bon moyen pour cela, c’est le recyclage ! En plus de jeter ses déchets dans des poubelles vertes ou jaunes, il est possible de recycler soi-même, à la maison, pour faire des économies tout en préservant la planète.

 

Comment recycler à la maison ?

Pour tenter de réduire la masse de déchets que nous produisons chez soi, il y a trois principes fondamentaux à respecter : bien acheter, limiter le gaspillage et enfin mieux trier.

Il y a trois catégories de déchets, certains sont recyclables, d’autres non : les déchets ménagers, les déchets dangereux et les encombrants. Il est indispensable, pour participer au bon travail du recyclage de jeter les ordures au bon endroit et dans des bonnes conditions.

En plus de trier les déchets, quelques bonnes habitudes sont à prendre pour participer efficacement au recyclage. Par exemple, utilisez des cabas pour les courses – il en existe en plastique recyclé ! – au lieu de sacs plastiques distribués en caisse. Préférez acheter des produits sans trop d’emballage et fuyez pour cela les produits individuels. Pensez aussi au gestes du quotidien : troquez l’eau minérale pour l’eau du robinet, qui est très bonne en France ou encore mettez un autocollant « pas de pub SVP » sur votre boite aux lettres.

Ce sont des gestes simples et qui marchent ! Sachez que la valorisation des déchets fournit 3,8 TWh d’électricité et 10,1 TWh de chaleur, l’équivalent d’1.2 tonne de pétrole ; les matières premières recyclées représentent 43 % de l’acier et 58 % des papiers/cartons fabriqués en France.

 

Le compost

Le compostage est “un processus par lequel des matériaux biodégradables sont mis ensemble pour être convertis en un amendement humifère stabilisé, grâce au travail d’organismes biologiques vivants sous conditions contrôlées”. EN bref, un processus na-tu-rel !

Voilà une solution idéale pour votre maison, afin de revaloriser vos déchets organiques ! Que composte-t-on ? Des épluchures de carotte, du marc de café, feuilles de journal, restes de repas, etc. Cela vous permet d’alléger considérablement le volume de votre poubelle (ce qui veut dire moins de sacs plastiques, des économies). Le compost obtenu est valorisé sur le jardin, les bacs de fleurs, diminuant ainsi les achats d’engrais et de terreau.

Pour votre compost vous pouvez utiliser un silo, un fût, un vermicompost, ou tout simplement faire un tas dans votre jardin. Quelle que soit la technique utilisée, le principe est toujours le même, il faut s’assurer que les micro-organismes aient les conditions idéales pour se multiplier et pour décomposer les matières organiques, en surveillant l’aération, l’humidité et le le rapport Carbone/Azote. Le compost, une fois mûr, doit être noir ou brun foncé, sentir le humus de bois et non les matières utilisées, et on ne doit pas y reconnaître les déchets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>